Thebookslover

Une envie de partager mes lectures

Archive pour la catégorie 'Critiques litteraires'

« Toubib or not toubib » d’Agnès Abecassis

Posté : 9 juillet, 2015 @ 1:38 dans Critiques litteraires | Pas de commentaires »

Une couverture et une quatrième de couverture tous deux très prometteuses.

Lorsque je l’ai choisi dans ma bibliothèque je me suis dis « le soleil est là, la chaleur aussi, mon transat est de sorti, c’est dimanche, rien de tel qu’un livre comme ça pour passer un bon moment ». Comment dire…? Ca comment en chick-lit et ça finit en n’importe quoi. Des médecins déjantés, des patients de tout horizons, une réceptionniste fort sympathique (ironie bien sûr) et des extraterrestres… Oui oui vous avez bien lu, dans tous ces bons ingrédients on tombe sur une histoire d’extraterrestres. J’ai cru à une blague mais pas du tout. Tout au long de la lecture on trouve quelques passages marrants et SURPRISE une fin que je qualifierai de légèrement absurde, comme si l’auteure ne savait plus quoi dire et hop elle nous sort ça.

Plusieurs personnes m’avaient dit qu’elles avaient bien rigolé lors de leur lecture, malheureusement je ne partage pas leur bon moment.

Et vous, l’avez-vous lu?

toubib-or-not-toubib

 

« Une saison pleine de promesses » de Cathy Kelly

Posté : 9 juillet, 2015 @ 1:23 dans Critiques litteraires | Pas de commentaires »

Ce livre est un recueil de 19 nouvelles, certaines sont des rééditions d’autres non. 

J’avais vraiment envie de le lire, la couverture et le titre m’ayant attirée (j’avoue je suis très superficielle, une belle couverture de livre et je fonce), toutefois j’ai un avis mitigé sur ce livre. D’un côté c’est une lecture très plaisante, très sympathiques, parfaite pour les périodes de Noël et pour les personnes comme moi qui adorent les nouvelles. D’un autre côté je trouve lassant que tout finisse toujours bien. Certes on comprend la notion que tout finit par s’arranger mais là c’est le cas dans toutes les nouvelles. Il manque peut être un peu de suspense ou de drame car finalement ça fait aussi parti de notre quotidien. Certains me diront justement, comme nous voyons des drames tous les jours autant nous en passer dans nos lectures. Comme tout c’est une question de goût et de point de vue :)

Et vous, l’avez-vous lu?

9782266252348

« Tu seras notre enfant » de Charity Norman

Posté : 22 juin, 2015 @ 12:33 dans Critiques litteraires | 2 commentaires »

Résumé : Une jeune fille de 16 ans accouche d’une petite fille de père inconnu et souhaite la placer à l’adoption. La jeune mère décède le jour de son accouchement. S’ensuit une bataille en la famille qui veut l’adopter et le jeune père qui, ayant appris la naissance de sa fille, souhaite l’avoir avec lui.

Avis : La quatrième de couverture semblait prometteuse et j’avais entendu beaucoup d’avis positifs sur ce livre mais malheureusement je n’ai pas réussi à entrer dans l’histoire. La narration est coupée en deux : un chapitre concernant la famille qui veut adopter, un chapite concernant la famille de la fillette et ainsi de suite. Je n’ai pas non plus réussi à ressentir la douleur de ce couple n’arrivant pas à avoir d’enfant.  La narration est beaucoup centrée sur les problèmes de la famille de la petite fille. J’aurai préféré que tout ceci fasse parti d’un grand préambule et qu’on puisse suivre un peu plus la vie de l’enfant au foyer et dans l’une ou l’autre des deux familles.

Une déception donc pour ce livre qui pourtant traite des sujets d’actualité : la stérilité, les difficultés à adopter, la grossesse à l’adolescence, le suicide, la famille éclatée, l’adultère, les angoisses,…tous les ingrédients pour une bonne recette qui n’a malheureusement pas prise ici.

Et vous, l’avez-vous lu?

images

« J’ai menti » de Virginie Madeira

Posté : 18 juin, 2015 @ 8:50 dans Critiques litteraires | Pas de commentaires »

Résumé : Virginie, 14 ans, accuse son père de l’avoir violé pour pouvoir se faire apprécier par des filles de son école. Malheureusement l’histoire prend un tournant qu’elle n’avait pas prévu. Elle écrit ce livre pour innocenter son père.

Avis : Tout ce que j’ai envie de dire c’est « pauvre homme »!

Une famille totalement détachée qui ne se bat pas pour éviter la prison mais qui subit réellement le mensonge de leur fille et qui lui pardonne et l’accueille comme si elle n’avait rien fait de mal. Un père qui continue à aimer sa fille de tout son coeur et une fille qui raconte cette histoire comme si c’était la faute de la justice française qu’elle n’arrive pas à innocenter son père. Elle parle d’une erreur d’enfant…A 14 ans on est censée comprendre la gravité d’un tel acte, surtout lorsque l’on est placé en foyer, puis dans une famille d’accueil et qu’on voit son père aller en prison. Cette jeune fille ne prend pas vraiment ses responsabilités et rejette une partie de sa faute sur la justice. Il y a une vraie distance dans ce récit qui surprend. Elle a écrit ce livre pour faire innocenter son père mais lorsque je le lis je peux comprendre que la justice ne la prenne pas au sérieux.

Je ne peux pas juger mais j’ai ressenti de la colère en lisant ce livre, de l’incompréhension aussi. C’est vrai que pour moi cette histoire est inimaginable. Mais la famille de la jeune fille lui a pardonné et c’est sûrement elle est qui est plus à même de juger le « crime » commis par Virginie.

C’est un livre très court, moins de 100 pages, mais cela permet aussi de voir ce qui se passe lorsqu’une personne est accusée à tort.

Et vous, l’avez-vous lu?

j'ai menti

Les chroniques de Zombieland – tome 2 – « Alice et le miroir des maléfices » de Gena Showalter

Posté : 17 juin, 2015 @ 2:10 dans Critiques litteraires | Pas de commentaires »

Résumé : Ali, Cole et le reste des tueurs de zombies continuent à chasser ces monstres. Malheureusement Ali souffre d’un mal inconnu qu’elle ne sait comment combattre , Gavin vient perturber son histoire avec Cole et une ex de Cole vient mettre son petit grain de sable là-dedans.

Avis : Je trouve la couverture aussi belle que pour le tome 1, ça fait vraiment de jolis livres à mettre dans la bibliothèque.

J’ai beaucoup aimé retrouver tous ces personnages même si ce tome est plus sombre que le premier. La façon dont l’auteure voit les zombies me plaît toujours autant et est beaucoup moins effrayante que les zombies de Walking Dead. Désolée pour les fans mais je pense que les zombies sont les créatures que j’ai le plus de mal à apprécier. Je ne sais pas pourquoi mais je me soigne en lisant des livres dans lesquels ils sont les héros ou presque.

Pour l’histoire de Cole et d’Ali, elle devient encore plus compliquée que dans le premier tome (si si c’est possible!). J’avais oublié à quel point c’est difficile d’être une ado de 16 ans tueuse de zombies (ok je ne sais pas ce que c’est d’être une ado tueuse de zombies mais j’imagine que ça donne encore plus de problèmes qu’être une ado normale).

Par moment on a l’impression que l’histoire tourne un peu en rond, elle nous fait patienter en attendant de trouver le remède miracle pouvant sauver Ali.

Je trouve la fin un peu facile, sincèrement s’il n’y avait pas eu quelques complications entre temps, le livre pourrait bien faire 50 pages de moins en arrivant directement à la solution du problème (ok je parle un peu par énigme mais je veux vraiment éviter les spoils et c’est pas facile du tout).

Mais bon malgré tout ça j’ai vraiment apprécié l’histoire. Un tome 3 existe déjà en VO, selon les rumeurs il serait possible (ou non) qu’il sorte en France fin d’année, mais j’ai beaucoup de mal à trouver une info exacte. J’espère, en tout cas, qu’il sortira en VF car c’est difficile pour les lecteurs de devoir arrêter une saga car elle ne sort pas en France.

Et vous, l’avez-vous lu?

cvt_Alice-et-le-miroir-des-Malefices_1242

« Pourquoi m’ont-ils fait ça » Anya Peters

Posté : 13 juin, 2015 @ 3:09 dans Critiques litteraires | Pas de commentaires »

Résumé : Anya est une petite fille élevée par sa tante, née de père inconnu et de mère absente. Elle aime sa tante qu’elle appelle maman et qui l’aime comme si c’était sa propre fille tandis que son oncle, qu’elle appelle papa, la déteste et ne souhaite que son départ. Anya va essayer de se construire dans un environnement qui la rejette, la maltraite et abuse d’elle.

Avis : Il est toujours difficile de juger la vie d’une personne. Je peux juste dire qu’il y a souvent le même genre d’anecdotes racontées et elles sont parfois décousues. Par contre j’aime beaucoup la façon dont elle s’ en est sortie, elle a été très forte de tenir sans tomber dans la drogue ou dans l’alcool. Écrire l’a sauvé et c’est touchant comme elle raconte la rédecouverte de vivre dans un appart. Bravo à elle d’avoir été si courageuse!

Et vous l’avez vous lu ?

Pourquoi m'ont ils fait ça

 

7ecritliberte |
Nouvellesetseries |
Adopte Une Charlotte Du Swag |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Saurampsblog
| Jipsie
| Les Poésies De Manuelle Ave...